(CAMILLE SAUER)

NOTATION MUSICALE / LANGAGE ECRIT

Intrinsèquement mêlée à l’Histoire de l’écriture, la notation musicale témoigne de l’avancée de nos civilisations au fil des âges. C’est au XVIIème siècle, que notre système musical actuel acquit à peu de choses près sa forme définitive. L’évolution de la notation musicale reflète siècle après siècle l’ensemble des luttes intellectuelles qui ont marquées l’Histoire de l’homme civilisé. Mon étude vise ainsi à m’interroger sur l’enjeu de cette évolution et sur le lien qu’a entretenu le langage avec la notation musicale et ce, jusqu’à aujourd’hui. La partition musicale classique représente encore à ce jour un ensemble abstrait dans la forme et complexe dans l’aspect technique qu’elle exige pour sa lecture et son interprétation.

Je me suis ainsi interrogée sur le sens caché de notre notation musicale en puisant dans son origine et en dévoilant une complexité qui s’est voulu volontaire, tel qu’en témoigne le philosophe Jean Brun :

 

« Ainsi, les tempos œuvrent sur un temps intérieur pour tenter de l’étirer, de le suspendre et de l’accélérer ; ils ne sont plus esclaves de forces extérieures contraignantes, ils veulent parvenir à s’en abstraire. »

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône YouTube
  • Noir Icône Instagram