l'éconormie des systèmes

Performance - 2021


Protocole: Muni d’une valise, l’artiste entre en scène. Il place sa voix (Enceinte portative) au milieu de la salle puis déploie et déconstruit une diversité de systèmes sociaux, poétiques et culturels. Le tout prenant la forme apparente d’un théâtre. Pas n’importe lequel, le Theatrum Mundi.

La performance intitulée « l’éconormie des systèmes » interroge les struc-tures qui nous entourent par l’image et la narration - l’actio (jouer le discours comme un acteur par des gestes et la diction).

L’artiste muni d’une valise sur laquelle est inscrit « Nos divertissements sont finis » entre en scène. Elle place sa voix au milieu de la salle - l’intentio (trou-ver quoi dire) - puis déploie et déconstruit une diversité de systèmes sociaux, poétiques et culturels - le dispositio (mettre en ordre ce que l’on a trouvé). Le tout prenant la forme apparente d’un théâtre: le Theatrum Mundi.

L’oeuvre questionne toutes les structures. Structures politiques, culturelles et sociales. Structures musicales, formelles et poétiques. Elles sont décortiquées et déconstruites - l’elocutio (ajouter l’ornement des mots, des figures). Elles sont ensuite données à voir au public, à ressentir et à reconstruire - la memo-ria (memoria mandare, confier à la mémoire).

Au fur et à mesure de la performance, la mise en espace des structures prend la forme du théâtre de la mémoire de Giulio Camillo.

Le seul qui permet d’accéder à la connaissance universelle par le biais d’un procédé mnémotechnique: Celui d’une organisation minutieuse d’images dont l’ordre impacte directement le sens de celles-ci.

The performance entitled "l'Éconormie des systèmes" questions the structures that surround us through image and narration - actio (playing the speech like an actor through gestures and diction).

The artist with a suitcase on which is written "Our entertainment is over" enters the stage. She places her voice in the middle of the room - the intentio (finding out what to say) - then deploys and deconstructs a diversity of social, poetic and cultural systems - the dispositio (putting in order what one has found). The whole thing takes the apparent form of a theater: the Theatrum Mundi.

The work questions all the structures. Political, cultural and social structures. Musical, formal and poetic structures. They are deconstructed - the elocutio (adding ornament to words, figures). They are then given to the public to see, to feel and to reconstruct - the memo-ria (memoria mandare, to entrust to memory).

As the performance progresses, the spatialization of the structures takes the form of Giulio Camillo's theater of memory.

The only one that allows access to universal knowledge through a mnemonic process: that of a meticulous organization of images whose order directly impacts the meaning of them.