(CAMILLE SAUER)

« Non seulement, on fait croire aux assujettis qu’ils sont encore, pour l’essentiel, dans un monde que l’on a fait disparaître, mais les gouvernants eux-mêmes souffrent parfois de l’inconséquence de s’y croire encore par quelques cotés. Ce retard ne se prolongera pas beaucoup. (...) Il faut conclure qu’une relève est imminente dans la caste cooptée qui gère la domination, et notamment dirige la protection de cette domination. (1988) »

 

Face à une éducation et un « ordre » sociétal figé, l’éveil de la conscience individuelle doit permettre de porter un regard plus ouvert et critique sur le monde et de développer une représentation du monde plus personnelle, plus exigeante. La chimère de ce siècle est de faire croire au plus grand nombre que la vérité se trouve dans une représentation collective partagée. Un renouveau de la représentation et de la manière de lire le monde me semble primordial. Fernand Braudel avait vu juste, lorsqu’il voulut préparer les jeunes adultes au monde, en mêlant l’histoire à la sociologie ou encore à la philosophie. En première partie nous évoquerons donc l’origine des sociétés traditionnelles, de la cartographie, de la géographie, mais aussi de l’histoire et de l’économie. La seconde partie de mon étude visera à développer ma théorie à partir d’un cas très complexe, très polémique et politique, celui du conflit israélo-palestinien. Etudier ce conflit sensible, souvent tabou est pour moi l’occasion de revenir sur sa genèse en abordant l’origine des religions et de la Mésopotamie, berceau de nos civilisations. 

FLEAU-RAISON

/ACTE I

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône YouTube
  • Noir Icône Instagram