top of page

l'industrie artistique

Opéra audiovisuel - 2023/24


Protocole: L’Industrie artistique est un projet d’opéra audiovisuel qui interroge le rôle de l’artiste au sein de la société.


Industrie artistique, 2023 (Extraits) - Animation 3D, Unreal Engine, 2023. © Camille SAUER


L'opéra audiovisuel "L'Industrie artistique" explore le rôle de l'artiste dans la société à travers le cinéma et la performance audiovisuelle. Situé dans un monde alternatif dystopique caractérisé par une hyper planification architecturale et industrielle, l'artiste contribue à une industrie productiviste, provoquant la création de nouveaux imaginaires à travers ses récits. Ces narrations s'accompagnent de réflexions sur la place de l'artiste dans nos systèmes culturels, les contextes de création, et les conditions de subsistance et de monstration.


Chaque scène de l'opéra est une entité autonome, intégrée dans une narration globale. Les décors et ambiances varient, inspirés par le réalisateur hongkongais Wong Kar-wai. La pièce met en scène un avatar à l'image de son créateur, servant d'alter ego et porte-parole de ses recherches. Cet avatar est un personnage virtuel, protagoniste de l'opéra, explorant les limites de la création artistique et le lien avec la technologie.


Le spectateur est immergé dans les pensées de cet artiste fictif, dont les questionnements symboliques sont renforcés par les couleurs, architectures et mises en scène. La frontière entre réalité et virtualité s’estompe à mesure qu’on s’identifie à ses doutes et démarches, qu’on l’écoute, qu’on l’observe, créant des ponts entre les disciplines artistiques, essayant de trouver sa place, de forger son identité, entre recherches personnelles et injonctions constantes de son environnement.



The audiovisual opera "The Artistic Industry" explores the role of the artist in society through cinema and audiovisual performance. Set in an alternative dystopian world characterized by hyper-planned architectural and industrial design, the artist contributes to a productivist industry, prompting the creation of new imaginaries through their narratives. These stories are accompanied by reflections on the artist's place in our cultural systems, the contexts of creation, and the conditions for subsistence and display.


Each scene of the opera is an autonomous entity, integrated into an overarching narrative. The settings and atmospheres vary, inspired by Hong Kong director Wong Kar-wai. The piece features an avatar in the image of its creator, serving as an alter ego and spokesperson for their research. This avatar is a virtual character, the protagonist of the opera, exploring the limits of artistic creation and the connection with technology.


The audience is immersed in the thoughts of this fictitious artist, whose symbolic inquiries are reinforced by colors, architectures, and staging. The boundary between reality and virtuality blurs as one identifies with the avatar's doubts and approaches, listens to, and observes them, creating bridges between artistic disciplines, trying to find their place, forge their identity, amidst personal research and constant imperatives of their environment.





bottom of page